Radio Rougemont à Sevran

Written by on 1 mars 2017

Dans le cadre des activités d’initiation radiophonique proposée par l’association RapTz Rapporteuz, les jeunes de la Maison du quartier de Rougemont à Sevran ont réalisé leur émission de radio sur la thématique du Hip-Hop. Khassa, Haroun, Seydou, Bakari, Aymane, Ismaël, Oualid et Billal posent un regard sur cette culture multidisciplinaire. Sur plusieurs semaines, nos jeunes futurs stars de la radio ont préparé avec acharnement ce projet radio.

En collaboration avec le coordinateur enfance-jeunesse de la maison de quartier et les éducatrices de rue de l’association Arrimage, les premières séances ont permis de constituer un groupe de jeunes reporter motivés. Durant une petite dizaine de séances, ils ont appris à se servir d’enregistreur, à préparer des entrevues et à les réaliser. Ils ont eu en effet l’occasion de faire deux entrevues avec des rappeurs de Sevran.

Questionner le hip-hop en partant de leur quartier et en faisant des recherches sur Internet leur a permis d’ouvrir leur regard sur cette discipline en se rendant compte qu’il y avait plusieurs formes et revendication dans ce courant artistique et culturel. Une réflexion a été ouverte sur le rapport au langage et la place des « gros mots » notamment. L’idée du projet n’était pas de les censurer, mais bien de favoriser l’expression des jeunes, tout en favorisant des prises de conscience au regard de ce qu’ils écoutaient. Enfin, les dernières séances avant l’enregistrement leur ont permis de construire leur conducteur, de se répartir les rôles et de répéter.

Au cours de cette émission, on y retrouve maintes chroniques sur les différentes facettes du Hip-Hop, des interviews avec 2 rappeurs de Sevran qui sont DOCKS et RAZIA et finalement, un petit freestyle fait par nos jeunes.

Big Up à Andrea Salis de la Maison de quartier Rougemont et Céline Verlyck d’Arrimage.

Cette émission a été réalisée en partenariat avec Radio Campus Paris (merci pour l’utilisation de vos studios), Osica le CGET et la ville de Sevran.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *