YUDAT : Y’A Un Début A Tout!

Written by on 30 juin 2013

Après avoir enchaîné différents spectacles et battles, les Yudat ont vite compris que pour former une telle unité, ils devaient avant tout se perfectionner individuellement. Après 3 ans de travail intense, à défier et à s’imposer lors de battles, de concours ou de scènes à la fois régional et national. Arrive l’ultime étape: l’international. Et c’est Sam et Jimmy qui ouvrent le bal au Juste Debout 2007. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas un événement où nous ne voyons pas les Yudat sur une scène.

Des difficultés importantes se glissent au sein du groupe : avoir la même motivation, les différences entre générations. Les Yudat ont sût faire face et prône avant tout le respect de chacun. L’amitié prime et en ressort vainqueur. Une qualité rare qu’on retrouve que parmi les groupes les plus solides. « La force d’un groupe est celle d’être ouverte et que chaque membre du groupe existe en tant qu’individu » nous souligne Yann.

YUDAT 3Leur  volonté : préserver leur authenticité. « La danse c’est l’image de la vie » selon Nordine. Et dans la vie, ces six protagonistes sont des petits comiques ! Il aime faire rire leur public. Leurs différents styles musicaux ont permis d’enrichir leur danse, influencés par le new style, la house, le pop/lock, en passant par la musique africaine ou les sons dit abstraits. Cette assemblage de tous ces univers donne naissance à  l’union Yudat et s’arme face à l’adversité. « Le plus dur lorsque nous avons commencé c’est que  nous avions aucune affiliation à un « ancien » du hip-hop » nous explique Nordine. Cela ne les a pas pour autant décourager. Leur professeur, Amed, leur a transmis sa passion, son savoir et sa détermination. Les Yudat ont su se faire accepter grâce à leur valeur, leur force et leur persévérance. De fil en aiguille une notoriété c’est installée. Mais surtout un sentiment important : la reconnaissance.

« Individuellement plein de petits cailloux, tous ensemble un véritable rocher » ​

.

Place inscrite, place à la transmission :
Actuellement le groupe Yudat donne des cours de danse à Villiers-sur-Marne. Chaque mois est organisé un battle élisant le meilleur élève.  Un moment chaleureux, convivial où chaque élève  montre leur performance et attendent à leur tour leurs première reconnaissance, celle de leurs professeurs.  Jimmy en tant que speakeur « humoriste », ce qui lui va plutôt bien et Sam se transforme en DJ. Trois juges pour l’occasion : Sam aka Chamalo et M. Jocker, enfin Thierno. Entre ces quatre murs résonnent les valeurs qui ont fait les Yudat et cette envie à leur tour de partager leur passion, un rêve qui est né sûrement au même âge que leurs élèves.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *